Débuter la cigarette électronique : un taux de nicotine plus élevé serait recommandé

La cigarette électronique propose aujourd’hui une large palette de taux de nicotine, allant de 0 a 18mg/ml en France. Si certains fumeurs penseraient qu'il vaut mieux débuter la cigarette électronique par un taux de nicotine bas, une étude financée par cancer Research UK et publiée dans la revue addiction tend a prouver le contraire.

Les chercheurs ont suivi 20 vapoteur réguliers pendant un mois, en enregistrant les détails de leur consommation grâce a des e-cigarettes dites (espionnes) et ont ainsi mis en évidence des comportements compensatoires : les vapoteurs a taux de nicotine bas (6mg/ml) avaient tendance a vapoter plus souvent avec des bouffées plus longues et intenses que les vapoteurs au taux plus important (18mg/ml), pour compenser l'apport inférieur en nicotine.

Sur le papier, l'ingestion de nicotine est la même et ne semble donc pas êtres un problème. La ou les choses se corsent, c'est qu'a taux de nicotine égal, les chercheurs auraient détecté davantage de formaldéhyde ( un composé irritant et potentiellement cancérogène) dans les urines du groupe a faible taux de nicotines.En effet, les comportements compensatoires auraient tendance a induire une chauffe plus importante de l'atomiseur, d'ou l'apparition des produits de combustion.

il y a tout de même, pour l'heure un consensus au sein de la communauté médicale pour considérer que la vape et beaucoup moins nocive que le tabac fumé, comportement compensatoire ou non.